[Aller au menu]

Suppression des trois passages à niveau par RFF

Bilan de la concertation de RFF sur le projet de suppression des passages à niveau

La concertation préalable organisée par RFF dans le cadre du projet de suppression des 3 passages à niveaux de Sainte-Eulalie a eu lieu du 24 novembre 2014 au 9 janvier 2015. Le but pour RFF était d’associer les habitants, les associations et les élus au projet. La mobilisation a été très forte, à la hauteur des enjeux. 
De nombreux Eulaliens se sont exprimés, 348 eulaliens sont intervenus sur le registre, 4 par courrier et 16 par mail. 5 pétitions ont circulé et ont rassemblé plus de 1 000 signatures et 1 délibération du Conseil Municipal a été prise. 
Nous avons été 99.5% à nous opposer clairement d’une façon ou d’une autre au scénario proposé par RFF et afficher une préférence forte et argumentée pour le scénario de l’enfouissement de la voie ferrée.

1/ Le scénario de l’enfouissement n’est pas retenu par RFF

Même si le bilan de la concertation est approuvé, RFF n’envisage pas de retenir le scénario de l’enfouissement. RFF met en avant pour justifier son choix des critères environnementaux, fonctionnels, de difficulté de réalisation de travaux mais aussi bien sûr le volet financier. RFF rappelle que le scénario de l’enfouissement coûte près de 141 millions d’euros, alors que le scénario dit « des mesures compensatoires », y compris les murs anti-bruits, proposés à la concertation préalable, ne coûte que 31 millions d’euros.

Ceci est clairement une fin de non recevoir de RFF qui écarte une nouvelle fois le scénario de l’enfouissement de la voie de chemin de fer alors que les Eulaliens, les associations et les élus plébiscitent cette solution. Les préoccupations financières de RFF sont compréhensibles mais elles ne doivent pas se faire au détriment de la qualité de vie des Eulaliens !

2/ Le scénario des mesures compensatoires sera ajusté par RFF

Il ressort aussi de la concertation préalable plusieurs propositions qui ont émergé des échanges avec les Eulaliens et que RFF se propose d’étudier pour améliorer le scénario des « mesures compensatoires ». Il s’agit en particulier d’abandonner l’itinéraire passant par le pont Lacroix pour rejoindre le quartier de Bellassise au profit d’autres solutions qui se rapprochent plus des flux routiers existants. RFF évoque aussi la nécessité d’un travail d’insertion de la passerelle piétonne initialement prévue à proximité du rond point de Grand Tour.

En conclusion, RFF affiche dans ce bilan de la concertation une volonté d’être plus à l’écoute et d’informer plus souvent les Eulaliens. Nous espérons donc être enfin entendus ! Et ce, avant le lancement de l’enquête publique qui aura lieu vraisemblablement début 2017.

Télécharger le bilan complet de la concertation ICI

Suppression des trois passages à niveau par RFF

Réseau Ferré de France (RFF) a lancé une concertation préalable aux études relatives à la suppression des passages à niveau n°507 (aux Ruaults), 508 (aux Places) et 509 (à Bonlieu) de la ligne Chartres/Bordeaux du 24/11/2014 au 10/01/2015.

3 communes ont été soumises à cette concertation.

Sont concernées directement par le Projet de Sainte Eulalie et indirectement les communes de Carbon Blanc et de Lormont.

Cette opération a pour objectif la suppression des trois passages à niveaux 507, 508 et 509 de la ligne n°500 000 de Chartres à Bordeaux et le rétablissement de circulation par des passages souterrains. L’objectif de RFF est de sécuriser le franchissement des voies ferrées afin d’anticiper l’augmentation du trafic sur la ligne.

En effet, à partir de 2017 avec la Ligne à Grande Vitesse Tours/Bordeaux et l’amélioration des services du TER, le trafic va se renforcer progressivement au Nord de Bordeaux. La majorité du trafic continuera de passer par Bassens, mais une part de ce trafic TER et Fret empruntera les voies de Sainte Eulalie. Franchir la voie ferrée aux passages à niveau exigera donc une attente accrue de la part des piétons et des automobilistes. Les nuisances sonores seront indéniablement plus importantes pour les Eulaliens.

Malheureusement parmi les scénarios d’aménagement possibles pour supprimer les trois passages à niveau, RFF n'a proposé à la concertation préalable (enquête publique réalisée du 24 novembre 2014 au 9 janvier 2015) que la solution dite des Ponts Rails et a écarté purement et simplement le scénario de l’enfouissement:

-         Le passage à niveau n°507 Les Ruaults remplacé par une passerelle pour piétons + une nouvelle liaison entre la rue de l’Estey Fleuri et le giratoire d’accès à l’A10 avec la création d’un passage routier,

-         Le passage à niveau n°508 Les Places remplacé par l’abaissement de la RD 115 sous la voie ferrée, légèrement décalé vers le Nord,

-         Le passage à niveau n°509 Bonlieu remplacé par un itinéraire de détournement routier.

Pourtant, la solution de l’enfouissement est la seule à répondre de façon harmonieuse et durable aux problèmes des nuisances sonores et à l’augmentation du trafic de fret. Les associations locales et la Commune n’acceptent pas que la solution de l'enfouissement soit écartée uniquement pour des questions financières alors qu’il s’agit de l’avenir de la commune.

Un référendum local d’initiative populaire en Mars 2002 avait plébiscité à 95% cette solution alternative de l’enfouissement sur notre tracé actuel, cette solution est aussi soutenue par le Conseil Municipal et un collectif de 5 associations locales.

Les associations locales et la Commune défendent fermement, dans l’intérêt général, la solution de l’enfouissement.